Fermer
© winkdeco 2018 - Tous droits réservés
Recherche

Nous avons visité la maison Louis Carré d’Alvar Aalto

4 min de lecture

La maison Louis Carré est sans doute l’une des plus emblématiques villa des années 1950 en France et surement celle qui nous a le plus impressionné ! Dans un style année 30, nous avions déjà été subjugués par la villa Cavroie de Robert Mallet-Stevens et la villa Savoye de Le Corbusier, mais la maison Louis Carré est d’autant plus splendide qu’elle est entièrement meublée comme à l’époque de sa construction. Nous l’avons visité en plein mois d’août et sous le pluie mais cela ne nous a pas empêché d’apprécier l’architecture et la modernité de l’époque.

“Lorsque vous dessinez une fenêtre, imaginez que la femme que vous aimez est assise à l’intérieur et regarde dehors.”
Alvar Aalto

 

Commandée en 1956 par Louis Carré, grand galeriste de l’époque à Paris, et sa troisième épouse Olga, elle fut construite en seulement deux ans par Alvar Aalto, célèbre architecte, dessinateur, urbaniste et designer finlandais. Une prouesse de rapidité pour l’époque, c’est d’ailleurs l’unique œuvre architecturale d’Aalto en France.
Louis Carré souhaitait avant tout une grande maison pour y installer et sublimer sa collection de tableaux et de sculptures et aussi recevoir de nombreux invités lors de garden party qui pouvait accueillir plus de 200 personnes. La maison de 390m2 n’est pas trop imposante, ni trop ostentatoire avec la structure de son toit incliné qui épouse parfaitement le terrain (d’anciennes terres agricoles) en pente sur lequel elle est posée.
Pourtant très ami avec Le Corbusier, Louis Carré a préféré faire appel à Alvar Aalto pour ses inspirations scandinave et japonaise. Les réalisations de Le Corbusier lui semblaient alors avoir un style trop « brut » pour la maison qu’il imaginait chaleureuse et accueillante. Amateur de bateau, Louis Carré souhaitait intégrer beaucoup de bois dans cette villa, ce qui convenait très bien à Aalto car il s’agit de l’une de ses matériaux de prédilection avec la brique et le cuivre.
Louis Carré voulait également une maison de plein pied pour plus de commodités, suite à des problèmes de santé à la hanche. Aalto n’a pas entièrement respecté cette demande, il y a quelques marches à l’intérieur pour accéder au salon et à l’étage, mais ce dernier est réservé aux employés de maison (cuisinière, voiturier…). L’ensemble du mobilier de la villa est soit réalisé sur-mesure par Alvar Aalto, soit sélectionné dans le catalogue Aalto.
Au rez-de-chaussée se trouve le hall d’entrée, le salon, la salle à manger, la cuisine, le bureau de monsieur, la chambre de monsieur avec dressing, salle de bain et sauna puis la chambre de madame avec grand dressing et salle de bain et pour finir, une chambre d’amis avec salle de bain. À l’étage, se trouve trois chambres avec une salle de bain commune pour les employés de maison. Il y a aussi au sous-sol la chaufferie et la cave… Le garage se trouve à l’extérieur, séparé de la villa.
Deux ans après la réception de la maison, Louis Carré a fait à nouveau appel à Alvar Aalto pour construire une piscine en contre-bas du terrain. Les deux hommes ce sont découverts beaucoup de points communs et sont resté des amis proches.

Le hall d’entrée

La salle à manger

Le salon & le bureau

Les chambres & salles de bains

La cuisine

La maison n’a connue que Louis et Olga Carré comme propriétaires. Louis Carré meurt en 1977 et une partie de ses collections d’œuvres d’art sont vendues au décès de sa femme Olga en 2002. N‘ayant pas de succession direct, la villa fut rachetée en l’état par la Finlande via la Fondation Alvar Aalto qui la gère aujourd’hui et la fait vivre avec des visites privées, des tournages de films, clips et séries, des expositions et des événements festifs.

La maison est resté meublée en l’état et il y a même des affaires personnelles de Louis et Olga dans les dressings. Tout cela participe à une visite immersive dans les années 1950. Seules les œuvres de Louis Carré ne sont plus dans la maison, elles font place aujourd’hui à des expositions éphémères.
La maison est globalement en bonne état, il y a quelques rafraîchissement de peinture à faire à l’intérieur mais le plus gros du travail reste à l’extérieur avec la rénovation de la toiture en ardoises (à l’étude). On aurait aimer retrouver le parc arboré comme à l’origine, seuls quelques arbres fruitiers sont encore présents aux alentours de la maison.


Vous pouvez visiter la maison Louis Carré sur réservation obligatoire (d’ailleurs merci Anne-Sophie de so-deco.fr pour l’info) de mars à novembre, le samedi et le dimanche de 14h à 18h pour 15€ par personne (tarif plein). Les visites est guidées toutes les heures (dernière à 17h).
Retrouvez les infos sur maisonlouiscarre.fr


On vous laisse avec le clip Come de Jain, tourné à la maison Louis Carré en 2015. Vous allez la découvrir avec du soleil ;)

4 commentaires

  1. Je ne suis pas fan de l’extérieur mais l’intérieur est juste wahou pour l’époque. Belle découverte, merci les garçons!

Écrire un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.